122018Avr

CCI France labellise le bachelor de l’École de Savignac

label bachelor cciLe 23 Janvier 2018, Stéphanie Autef en charge de la qualité académique, et Anais Blondy en charge de la formation continue à l’Ecole de Savignac, se sont rendues à Paris afin d’effectuer une soutenance face à un jury de professionnels dans le but d’obtenir le Label Bachelor des Chambres de Commerce et d’Industrie de France.

Rappelons que les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) sont le deuxième acteur en France dans la formation, après l’Éducation Nationale. Suite à l’inscription du bachelor au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP – Niveau II), l’École a souhaité améliorer sa visibilité auprès du réseau CCI France et donc la diffusion de l’offre de formation dispensée à L’Ecole de Savignac. En effet, le label Bachelor des CCI référence des formations dans tous les secteurs porteurs et vient garantir les éléments suivants aux étudiants :
> une insertion professionnelle rapide : le label Bachelor exige que plus de 80% des diplômés trouve un emploi dans les 6 mois après l’obtention du diplôme. A Savignac, ce taux est à 99% en sortie de Bachelor !
> une pédagogie innovante autour du développement personnel et professionnel (avec des stages en entreprise)
> des formations pilotées par des professionnels qualifiés,
> une ouverture à l’international,
> une reconnaissance de la formation par l’État.

Ce référencement a été possible après la rédaction d’un dossier de candidature et une soutenance dans la capitale devant un jury composé de la Direction Formation CCI France, d’un représentant du Ministère de l’Intérieur, d’institutions professionnelles ainsi que de représentants d’Écoles de Commerce.

Le résultat fut annoncé le 13 mars et l’Ecole Supérieure Internationale de Savignac a reçu les félicitations du jury. M. Goguet, Président de CCI France, a « souligné à l’unanimité la qualité et le sérieux de l’établissement comme de la formation présentée. Tous les critères sont remplis et prouvés. La présentation orale était aussi convaincante que le dossier présenté ».