72016Juil
Gala de fin d’année de Savignac : un festival de saveurs à l’autre bout du monde !

Gala de fin d’année de Savignac : un festival de saveurs à l’autre bout du monde !

Une institution, une tradition, voilà comment se résume le gala de fin d’année des MBA. Il est de tradition que la promotion sortante devienne l’hôte des premières années le temps d’une soirée inoubliable, à la veille de la remise des diplômes. Cette année la promotion 28 a joué sur le thème du multiculturel et du dépaysement.

Dans le somptueux cadre d’un château près de Savignac, les princes et les princesses n’étaient plus de mises. Ils avaient laissé la place aux mystères de la brousse africaine, aux folies du vaudou, à la magie des rythmes des tam-tams, aux couleurs envoûtantes de paysages millénaires et au charme de l’architecture coloniale. Ce lieu majestueux a transporté l’administration et les étudiants au cœur de la savane africaine, parsemée, pour l’occasion, de huttes et de décors savamment imaginés.

Dès l’apéritif, décoré grâce à des morceaux de boubous traditionnels, le public a commencé un voyage tropical et gustatif. De fines cocottes en raphia permettaient à chaque convive de découvrir la longue liste de mets succulents qui leur était proposée. « C’était un festival de saveurs », se sont exclamés certains, « on est partis le temps de quelques heures sous le tropique du Capricorne », ont renchéri d’autres futurs diplômés. Au menu était bien sûr présent l’incontournable bœuf Yassa et ses saveurs Thieboudienne qui faisait suite à un voluptueux velouté d’asperges et une chiffonnade de jambon.

Que serait l’Afrique sans une de ses valeurs-phares : la générosité dans la manière de vivre comme dans la cuisine ? La promotion 28 l’a bien compris en ajoutant à ce menu digne des grands étoilés une dorade croustillante. Tous ces mets étaient en accord parfait avec les vins délicatement choisis.

Cette soirée gustative était bien sûr placée sous le signe de l’émotion : les jeux et autres discours n’ont pas manqué de souligner les liens forts entre les deux promotions. L’après-diner s’est poursuivi dans l’arrière-cour du château où les convives ont découvert, émerveillés, des danses ancestrales parfaitement exécutées et des cracheurs de feu au sommet de leur art.
Les applaudissements et les remerciements sont venus en nombre couronner toutes ces semaines d’efforts qui démontrent, une fois encore, les valeurs, toujours présentes à Savignac : solidarité, plaisir de faire plaisir, amour du service et de l’excellence !