12017Juin
Solidarité, humanité, Savi’Act l’a fait !

Solidarité, humanité, Savi’Act l’a fait !

Deux étudiants de la promotion 29 du MBA ont monté un projet humanitaire sans précédent baptisé « Savi’Act ». L’année dernière, alors tous deux déjà étudiants de l’Ecole, Sarah BERROUS et Kevin AUDOIN (alors membres du Bureau Des Etudiants Bachelors) avaient décidé d’aider les enfants défavorisés lors de la période de Noël par une collecte de cadeaux. Le projet avait alors emballé leurs camarades et l’administration ; Sarah et Kevin ont vu dans cet engouement un moyen de pérenniser leur action.

En 2016, Savi’Act voyait le jour. « Nous avons voulu structurer cet élan, explique Kevin. Nous avons donc contacté le Secours Populaire pour organiser la collecte des cadeaux de Noël. » Sarah précise « pour une plus grande implication, nous nous sommes inscrits comme bénévoles au Secours Populaire ». Grâce à leur bel esprit savignacois, ils ont à la fois osé, donné et partagé. Kevin et Sarah s’accordent à expliquer qu’en reprenant le projet initial, ils se sont fixés, tels de futurs managers, « des objectifs qualitatifs et quantitatifs ». Toujours humbles, nos deux étudiants remercient une nouvelle fois les volontaires issus de toutes les promotions de l’Ecole qui ont aussi acheté des cadeaux. « C’est un véritable élan collectif que nous avons voulu mettre en place ».

La deuxième action de Savi’Act, version 2016, s’est illustrée sous la forme d’une passionnante conférence sur le thème de l’aide aux migrants. Près d’une centaine de participants a souhaité écouter l’orateur de l’ASD (Association Soutien Dordogne) sur une réelle tragédie humaine actuelle. Sarah et Kevin ont positionné leur action en fonction des objectifs qui leur tenaient à cœur, contacté les associations locales et affiné leur projet pour ce grand moment. Kévin précise « le but était de permettre à l’association de rayonner au-delà de son réseau actuel. Nous étions dans une démarche d’échange : conscientiser le public et permettre à l’ASD de parler de son action sans récupération politique, en toute simplicité ».

L’avenir, ils l’espèrent long pour Savi’Act et plein de nouveaux challenges. « Notre rêve serait de revenir pour le Gala de Noël dans 10  ans et de voir que notre projet perdure ». Nos jeunes étudiants veulent avant tout que leurs successeurs « partagent un esprit de bénévolat et des valeurs humanistes communes ». Sarah, elle, souhaite « toujours aider plus et permettre à ceux qui veulent aider de le faire, leur en donner les moyens ». Kevin ajoute « je suis content de savoir qu’à notre petite échelle, on a réalisé quelque chose ». Ils envisagent même, comme Sarah qui fera son stage à La Défense, d’organiser des actions humanitaires au sein des entreprises, de mener leur projet au-delà des frontières du campus.

L’esprit Savignac se ressent très fortement lorsque l’on écoute la maturité, la conscience de l’Autre dont font preuve les étudiants. Savignac peut être fière !