Mathilde : mon expérience de bénévolat en Inde

Mathilde : mon expérience de bénévolat en Inde

20/11/2023

Mathilde a un grand cœur et elle l’a prouvé ! C’est de son propre chef que Mathilde est venu voir l’Ecole avec un projet de bénévolat en poche : partir en Inde dans un centre d’aide pour femmes, avec l’association Volunteer with India. Revenue de cette belle expérience, elle fait le point avec nous.

Pourquoi as-tu décidé de faire du bénévolat ?

Au lycée, durant les vacances scolaires, j’avais déjà fait un peu de bénévolat au sein d’un centre d’aide alimentaire, et j’avais aimé l’ambiance. Je voulais découvrir une autre forme de bénévolat tout en découvrant une culture. Quand j’ai parlé de cette idée à l’école, ils ont tous été emballés et j’ai pu la concrétiser rapidement.

Pourquoi as-tu choisi l’Inde ?

Tout ce que je savais de l’Inde, c’est ce qui en est dit dans les manuels lycéens. Je voulais voir par moi-même et je n’ai pas été déçue.

Comment as-tu trouvé ton projet ?

J’ai cherché sur internet des organismes sérieux et j’ai trouvé la plateforme “volunteerworld” qui recense des volontariats et des vacances solidaires dans le monde entier. A partir de là, j’ai démarré le processus pour le “women empowerment program” : il s’agissait de faire un mois de volontariat dans un centre d’aide pour femmes à Jaipur.

Comment as-tu organisé le voyage ?

En premier lieu, j’ai fixé les dates, de sorte à avoir assez de crédits pour valider mon année. Ensuite j’ai organisé les points clés, comme l’avion, l’obtention du visa et de la vie sur place. Heureusement, durant toutes ces démarches, j’étais en contact avec Sukret, le directeur de l’association, qui m’a aidée durant tout le séjour. Il m’a notamment trouvé un logement en pension complète. Et il fallait surveiller les restrictions Covid aussi.

Comment s’est passée ton arrivée ? L’adaptation à la culture ?

Ça a été super ! En arrivant à Jaipur, tout le monde était accueillant. Je savais avant de partir qu’il fallait garder l’esprit ouvert et que la culture pouvait être très différente : je me suis donc adaptée au fur et à mesure. En fin de compte, j’ai pu vivre un réel échange avec l’ensemble des personnes que j’ai côtoyées.

Quelles ont été tes missions au sein de l’association ?

J’ai principalement donné des cours d’anglais (vocabulaire, verbes,…). Il y avait du rangement à faire aussi. Et énormément de discussions sur le mode de vie indien et français.

Comment as-tu vécu cette expérience ? Qu’en retiens-tu ?

C’était une expérience intense. C’est tellement différent de ce que je connaissais. J’ai noué des amitiés hors normes avec les femmes là-bas. Tout le monde était emballé d’être au centre et de pouvoir apprendre. Petite, on m’avait dit que ceux qui avaient des difficultés d’accès à l’instruction étaient d’une motivation sans faille le peu de temps où ils pouvaient s’instruire, et c’est vrai. Petit à petit, les femmes ont commencé à venir avec leur enfants, et les enfants ont parlé à leurs amis. Tout le monde venait quand il le pouvait. C’était grisant de voir et de sentir que tout le monde étaient contents d’être là !!
Et puis, bien sûr, les différences de niveau de vie et de confort resteront gravés dans mon esprit (eau chaude par exemple) : rien n’est évident là-bas. Même en essayant de garder l’esprit ouvert, j’ai été surprise.

Quels sont tes conseils pour ceux qui souhaitent faire une expérience humanitaire ?

J’ai candidaté sur ce programme sans trop penser à tous les détails, et ça a abouti. Si vous en avez envie et que vous en avez la possibilité, il n’y a aucune raison de ne pas se lancer.

Vous aussi vous voulez partir faire du bénévolat ? L’Ecole de Savignac propose le projet Get Involved pendant le cursus Bachelor pour vous y inciter.

Derniers articles

Tous les articles
Vers une carrière internationale : Les opportunités de mobilité à l'étranger pour les étudiants Savignac

Vers une carrière internationale : Les opportunités de mobilité à l'étranger pour les étudiants Savignac

22/4/2024

Reconnue pour son excellence dans le secteur de l'hôtellerie et du tourisme, l'École hôtelière de Savignac offre à ses étudiants des opportunités uniques de se former dans un contexte international. La mobilité est au cœur du programme éducatif de Savignac, préparant les étudiants à une carrière globale dans un environnement de plus en plus connecté et multiculturel. Vous envisagez de partir étudier à l’étranger ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les programmes de mobilité internationale à Savignac.

Chemin vers les postes de direction : les conseils d’une ancienne étudiante de Savignac

Chemin vers les postes de direction : les conseils d’une ancienne étudiante de Savignac

26/3/2024

Dans un monde où la voie vers les postes de direction dans le domaine de l’hospitalité semble parfois difficile, entendre l'histoire de quelqu'un qui a tracé son chemin avec succès est particulièrement inspirant. C'est dans cet esprit que nous avons rencontré Pamina, une ancienne étudiante de l'École de Savignac, aujourd’hui directrice d’un hôtel 3 étoiles à seulement 25 ans.

L'accompagnement des étudiants : le vrai plus de Savignac pour s’épanouir dans le secteur du management hôtelier

L'accompagnement des étudiants : le vrai plus de Savignac pour s’épanouir dans le secteur du management hôtelier

26/2/2024

Comment l’École de Savignac accompagne-elle ses étudiants dans leur orientation professionnelle ? Découvrez-le dans cet article !